Le Havre et le cinéma

De Marcel Carné (Le quai des brumes) à Aki Kaurismäki (Le Havre), de Marcel Pagliero (Un homme marche dans la ville) à Lucas Belvaux (38 Témoins) ou tout récemment à Réparer les vivants, l’adaptation du roman de Maylis de Kerangal par Katell Quillévéré, Le Havre a prêté ses décors à de nombreux films français et étrangers.
Le port, les grues, la plage, et, depuis l’après-guerre, les constructions de Perret en font un lieu désirable pour les cinéastes.

Programme à télécharger